Le langage PHP 5 ne recevra plus de mises à jour de sécurité à partir de la fin de l'année 2018. Très répandu à travers le monde, il permet de concevoir des pages web dynamiques via un serveur HTTP. Utilisé dans des sites aussi populaires que Facebook ou Wikipedia, le langage PHP dans ses multiples versions serait utilisé dans 78,9% des sites web.

Un langage bientôt obsolète utilisé massivement sur le web
Seulement les développeurs web n'ont pas réécrit leurs sites web en suivant les dernières évolutions du langage PHP. Aujourd'hui, 62% d'entre eux utilisent une version de PHP 5 selon Zdnet. Aujourd'hui, le langage est en version 7.2.

Pour Scott Arciszewski, responsable chez Paragon Initiative Enterprise, il s'agit « d'un gros problème pour l'écosystème ». Il ajoute qu'« il est probable que toute faille majeure exploitable en masse dans PHP 5.6 affecterait également les versions plus récentes de PHP. PHP 7.2 recevra un correctif de l'équipe, gratuitement et dans les meilleurs délais. PHP 5.6 n'en obtiendra un que si vous payez pour le support continu de votre fournisseur de système d'exploitation ».

Une mise à jour très lente pour les développeurs
La question de la fin du langage PHP 5 est posée depuis plusieurs années. Les responsables du langage avaient prévu à l'origine la fin du support quelques mois avant mais des experts en sécurité avaient mis alors en garde contre l'effet « bombe à retardement PHP ». La date finale avait été alors fixée à fin 2018.

Pour le moment, les développeurs web n'ont pas fait d'efforts particuliers pour mettre à jour leurs plateformes vers les nouveaux standards mais certains CMS, comme Drupal, a ajuster sa configuration minimale à PHP 7. Il reste toutefois bien du travail à effectuer afin d'arriver à se passer du PHP 5 à moyen terme.

facebook

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies.